Des quatres saisons dont nous disposons dans notre cher hémisphère nord, il me semble que c'est l'automne qui se prêtera le mieux à la réalisation d'un bel herbier. Les couleurs chatoyantes des feuilles fraichement tombées des arbres me semblent en effet plus propices à rendre l'ouvrage joyeux et coloré qu'en toute autre saison. Si tant est que l'herbier que l'on souhaite faire ait les feuilles pour thème et non pas les fleurs, auquel cas le printemps et l'été conviendront mieux à votre projet.

Les raisons de réaliser un herbier avec son enfant sont multiples. Outre le fait de donner un but aux promenades, l'exercice pourra développer le sens de l'observation de votre enfant, l'aider à découvrir le monde végétal, enrichir son vocabulaire et l'aider à développer son esprit scientifique.

Réaliser un herbier peut paraitre, à première vu, un peu complexe, surtout si on n'y connait "rien" (ou que l'on croit n'y rien connaitre!). Toutefois, vous verrez que la réalisation d'un tel ouvrage demande finalement peu de chose et qu'il est possible de trouver des informations sur les plantes bien plus facilement qu'on ne pourrait le croire, d'autant plus qu'il existe des sites conçus pour aider les petits scientifiques en herbe.

Vous aurez besoin du matériel suivant :
- un cahier à feuilles un peu épaisses ou d'un classeur pour coller les plantes et les fiches d'information.
- des feuilles.
- des étiquettes pour noter la date, le lieu de la récolte et éventuellement, le nom de la plante.

Comment procéder ?
Une fois les feuilles récoltées, il faut les préserver ! Or pour ce faire, le meilleur moyen reste encore de les faire sécher. Pour obtenir ce résultat, il existe des presses à herbier. Toutefois, vous pourrez vous contenter de quelques feuilles de papier buvard (ou d'essuie-tout, ça marche aussi ! - j'ai testé) et d'un bon gros livre bien épais et bien lourd (un botin téléphonique si vous avez, ou un dictionnaire).
Placez vos échantillons, un à un et accompagnés de leur fiche de récolte (indiquant au moins la date et le lieu), entre deux feuilles de papier absorbant que vous placerez ensuite entre les feuilles d'un livre ou d'un journal. Mettez du poids dessus (votre botin ou votre dico) et patientez durant au moins... une semaine.
Lorsque les feuilles sont bien sèches, il suffit de les coller sur des feuilles blanches. Notez dans un coin de votre page les informations de votre fiche de récolte et précisez le nom de la plante.

 

herbier_automne

 


Pour vous aider dans l'identification de vos échantillons, vous pouvez vous référer au site officiel de l'ONF (Office National des Forêts).


Ils ont développé deux outils forts utiles :

  • des fiches illustrées à imprimer pour vous aider à reconnaitre les arbres et les feuilles les plus communs;
  • une application androïd à emporter lors de vos promenades.



Je vous souhaite une bonne journée et une météo pas trop pourrie ! @ bientôt.

 

signature_blog_artelise