Et si on sortait visiter notre beau patrimoine ?

4301


La France est un pays riche en monuments et sites touristiques. Nous avons la chance incroyable de vivre dans un pays où la culture est présente partout, et sous toutes ses formes. Chaque année, de nombreuses manifestations mettent à l’honneur la culture, que ce soit avec la nuit des musées, des festivals de musique ou autres événements plus locaux.
Depuis plus de 30 ans ont lieu tous les 3èmes weekend de septembre, les journées du patrimoine, ou devrait-on dire les journées européennes du patrimoine car cet événement ne se cantonne pas à notre douce France puisque 50 pays européens participent à cette manifestation dont le thème retenu cette année est « Patrimoine Culturel, Patrimoine Naturel ». Et oui, car les journées du Patrimoine, ce n’est pas réservé qu’aux monuments historiques de nos belles et grandes villes, mais bien à tout ce qui touche de près ou de loin à notre culture, à nos traditions et à notre civilisation actuelle ou ancienne. Ainsi, vous pourrez aussi bien aller visiter un château du moyen-âge qu’une grotte aux milles et un secrets de la préhistoire.
En choisissant cette année de mettre à l’honneur la nature, rappelons nous alors que la Terre est notre plus précieux patrimoine, et que si l’on ne préserve pas notre environnement naturel, les futures générations n’auront plus l’occasion de célébrer d’autres journées du patrimoine.
Mais, allons droit au but. Tout d’abord, les Journées du Patrimoine, c’est … QUAND ?
La 31ème édition des Journées du Patrimoine a lieu les 20 et 21  septembre 2014.
Ok, j’ai réservé mon weekend. Mais, les Journées du Patrimoine, c’est … QUOI ?
Il s’agit d’un événement culturel, qui permet de faire découvrir au public des endroits ou des monuments pour la plupart fermés au public ou habituellement payants et qui, le temps d’un weekend deviennent gratuits. Châteaux, caves, grottes, fermes, domaines, glacières, musées, sites archéologiques, réserves naturelles, centres équestres, vignobles, prisons, monuments publics … vous n’aurez que l’embarras du choix puisque c’est plus que 17 000 lieux qui vous attendent et plus de 23 000 animations qui vous seront proposées pour passer un weekend culturel et inoubliable. Il y en aura donc pour tous les goûts et toutes les bourses (en effet, certains endroits privés peuvent conserver leur droit d’entrée, souvent avec un tarif réduit ce weekend là, contrairement aux bâtiments publics qui sont gratuits pendant 2 jours).
Ca a l’air sympa, mais les Journées du Patrimoine, c’est … OU ?

C’est partout en France, aussi bien à Paris que dans le petit village du fin fond de l’Ardèche. Cet événement national se conjugue à merveille au niveau local et permet à tout le monde d’accéder à des endroits insolites et riches en découvertes.
Que vous soyez à la recherche de lieux chargés d’histoire ou d’un peu de divertissements en famille, vous trouverez, à proximité de chez vous, le ou les endroits faits pour vous. Car les Journées du Patrimoine se font seul ou en famille, à 2 ans comme à 80 ans. Il suffit de vous planifier votre programme du week end à l’aide des journaux locaux qui consacrent bien souvent une édition spéciale à cette manifestation, ou tout simplement grâce au site des JDP géré par le ministère de la Culture à l’origine de cette action : http://www.journeesdupatrimoine.culture.fr/
Alors, ne vous laissez pas aller à la paresse le week end prochain, et partez à l’aventure afin de découvrir votre ville ou votre région. Vous avez deux jours pour profiter et venir ensuite, en Invitée Spéciale, nous raconter sur notre blog vos Journées du Patrimoine 2014.

signature_blog_marine_05

 

Voici quelques témoignages ... Venez partager votre expérience en témoignant vous aussi ... Partagez vos photos de vos visites de ce week end, et vous serez publiées sur ce blog ! Merci d'envoyer vos témoignages et/ou photos à luronnescrappeuse@hotmail.fr


Marine, 26 ans, adepte des JDP depuis sa plus tendre enfance.


Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai participé régulièrement au JDP. Si nous avions l’habitude de visiter notre région toute l’année avec mes parents, car nous déménagions souvent et aimions découvrir les jolis coins près de chez nous, nous n’échappions pas à la tradition familiale des Journées du Patrimoine. Généralement, on ne faisait qu’un jour sur les deux, souvent le samedi. On partait, ma mère, mon frère et à moi, à l’aventure. La veille, on repérait dans le journal local les sites proposés, et on faisait du tri : gratuit, insolite, à moins d’une heure de route de la maison. Et c’est ainsi qu’on partait tôt le matin, et qu’on revenait pour le repas du soir, en allant de site en site, parfois au hasard, car à l’époque, les GPS on ne connaissait pas ! J’ai pu assister notamment à une démonstration de souffleur de verre, à la production de bonbons au miel, à la fabrication d’un pain à l’ancienne ainsi qu’au fonctionnement d’un moulin d’antan. J’ai visité un château familial dans lequel j’ai pu me faire passer pour Princesse Sissi le temps de la visite, j’ai arpenté tout un domaine viticole et découvert ce qu’était une glacière. J’ai greloté dans une grotte et suffoqué au coin d’un feu au pied d’un tipi. Et puis, en grandissant, j’ai aussi fait les JDP seule, ou avec des amies. J’ai visité la prison où a été enfermé Jean Moulin pendant la Guerre, j’ai assisté à la fabrication de chocolat et j’ai pu marcher sous le Rhône, dans le tunnel d’un futur métro. Et je garde à chaque fois un souvenir merveilleux de ces journées de découverte, même si petite, il m’arrivait de râler car on rentrait après la diffusion de mon feuilleton préféré et qu’à l’époque on ne connaissait pas le mode « Replay », et même si une fois devenue adulte, j’ai pu m’énerver face à la foule en nombre qui fait que l’on attend 2 heures pour rentrer dans un monument et y rester 5 minutes. Cette année, si le temps (tic tac tic tac) me le permet, j’aimerais découvrir mon département et ses endroits insolites, en plein air, là où il n’y a pas besoin de faire la queue … Pourquoi pas une petite visite à la ferme ?

 


 

 

Artelise, expatriée en Autriche


Les journées européennes du patrimoine ont commencé alors que j'avais une petite dizaine d'année, pourtant, en tant qu'enfant, je n'y ai jamais participé. Mes parents en ignorait-il l'existence ? ou n'avaient-ils pas le temps ou l'envie de s'y intéresser ? Pensaient-ils que ce n'était pas pour des gens comme eux (issus du milieu ouvrier)? Je l'ignore. Mais le fait est que ce n'est qu'à l'âge adulte que j'ai apprit que, une fois par an, la France (et d'autres pays) donnait rendez vous à son peuple dans ses monuments les plus célèbres (ou pas).
Toutefois, je n'ai jamais profité de l'occasion. Et ce pour multiples raisons : simple manque de temps parfois, manque d'intérêt pour les évènements à proximité immédiate, impossibilité de me rendre là où j'aurais voulu me rendre, peur de me confronter à la foule que ce genre d'évènement ne manque jamais de rassembler ou encore (et surtout!) parce que la plupart du temps je ne m'en souviens que trop tard, lorsque les animateurs télé annoncent que "il y a eu foule à X endroit hier, à l'occasion de la Journée du patrimoine". Oki ! merci les gars d'en avoir parlé avant !
En Angleterre, durant les deux ans que nous avons vécu là-bas, j'avoue n'avoir guère prêté attention à la façon dont ils géraient, vivaient ou organisaient les choses. Mais de toute façon, là-bas, nous jouions les touristes si souvent que journée du patrimoine ou pas, pour nous c'était pareil, on visitait ! Wink
Désormais que nous sommes en Autriche, je puis vous faire part de mes constatations:
Et ce que je peux vous dire c'est que les Autrichiens fêtent assez assidûment les journées du patrimoine. Les évènements sont nombreux et variés et s'adressent assez souvent aux enfants.
Ce qui n'est guère étonnant de la part des autrichiens car ce sont des gens qui sont très attachés à leur culture et la richesse de leur Histoire.
Par ailleurs, il est intéressant de noter que, en Autriche, les journées du patrimoines sont dénommées : "Tag des Denkmals". Ce qui pourrait se traduire par "jour des monuments" ou "jour des mémoriaux" puisque le mot "Denkmal" emporte également l'idée de "mémorial".
A noter que la raison principale de ma non-participation en Autriche est (ex-æquo avec l'information tardive) la crainte de ne tout simplement rien comprendre de la visite puisque mon allemand est encore plutôt mauvais. 

Site officiel : http://www.tagdesdenkmals.at/ (en allemand, évidemment)

 


 

 

Isabelle, 44 ans, vivant à la campagne

Lorsque j'habitais en ville, je n'ai jamais vraiment profiter des Journées du Patrimoine pas par faute de temps mais plutôt par peur de la foule... Et pourtant j'ai habité des villes au patrimoine architecturale et culturelle très riche comme Nice, Montpellier et Toulouse...

Mais depuis 10 ans, nous nous sommes installés dans un petit village à 15 km de Poitiers dans un environnement qu'on pourrait appeler semi-rural car même si la ville n'est pas loin, nous sommes entourés de terres agricoles...
Dans une région rurale comme le Poitou-Charente, outre la visite des différents monuments dont l'abbaye de Saint savin qui est classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO et des différentes églises et châteaux, les journées du Patrimoine sont aussi l'occasion de visites plus atypiques comme celles d'exploitations agricoles aussi variées et différentes qu'un élevage de cochons, un élevage de vaches Salers ou une culture de safran, de carrières souterraines ou de four à chaux... et c'est même d'une marche guidée le long de la ligne de démarcation entre la France libre et occupée de la seconde guerre mondiale...
Il y a 2 ans, nous avons profité de ces journées pour visiter l'élevage de cochons du village avec les enfants... C'était passionnant et très enrichissant pour nous comme pour les enfants...

Cette année, nous passerons le week end à Nantes, où nous découvrirons sans nul doute d'autres merveilles du patrimoine français.